Blogue

blogue header

Blogue - Dépendances et toxicomanie

La Villa St-Léonard 

mercredi, 04 septembre 2019 12:34

Dépendance à l’alcool ou aux drogues…

10 indices qui sonnent l’alerte !

De nombreuses situations de notre vie courante engendrent un niveau de stress qui peut nous déséquilibrer. La perte de contrôle sur un événement, une circonstance qui affecte notre ego ou même l’anticipation de répercussions de nos actions constituent des contextes qui, vécus à répétition, peuvent nous amener à une surconsommation d’alcool ou de drogues.

Le milieu universitaire présente son lot de risques

La vie universitaire signifie pour plusieurs des conditions de vie difficiles par l’obligation de combiner études et emploi simultanément. Bien entendu, le stress des études lui-même et une gestion du temps chaotique s’avèrent quelquefois insoutenables. La consommation d’alcool et de drogues dans un but de détente et de socialisation s’insinue sournoisement dans les habitudes et peut mener incidemment à la dépendance.

Voici dix indices ou signaux qui devraient vous alerter

  1. Un besoin de consommer de plus en plus fréquent
    Que ce soit pour vous détendre, vous sentir mieux dans votre peau, vous calmer ou vous aider à surmonter des problèmes, le fait de ressentir le besoin de consommer à la moindre occasion constitue, vous l’aurez deviné, un premier signal d’alarme.

  2. La consommation accrue de drogues et d'alcool
    En plus de la fréquence, vous augmentez également petit à petit la quantité. Par ailleurs, votre corps s’est habitué, vous développez une tolérance et avez l’impression de devoir en consommer toujours davantage chaque fois.

  3. Des ennuis apparents : manque d’argent ; difficultés scolaires ; comportement imprévisible, irritabilité…
    Comme vous consommez en plus grande quantité et plus souvent, il va de soi que l’argent vient à manquer et que vous n’accordez pas nécessairement la priorité aux bonnes choses. Vous finissez par bâcler vos travaux scolaires. En outre, il se peut que votre assiduité au travail laisse également à désirer.

  4. Indifférence envers toute autre activité
    Avez-vous abandonné le sport et vos activités favorites ? Le manque d’enthousiasme envers différentes activités s’accentue et les lendemains de veille compliqués couplés à une condition physique qui se détériore font souvent en sorte que plus rien ne nous stimule. Est-ce votre cas ?

  5. Difficultés à vous arrêter ou à diminuer votre consommation de drogues ou d'alcool
    Sur les conseils de votre entourage, vous essayez à coup sûr de diminuer ou de cesser votre consommation. Avez-vous l’impression d’en être incapable ?

  6. Sensations physiques indésirables : symptômes de sevrage
    La dépendance crée aussi des réactions physiques. Elles sont variées selon la catégorie des substances consommées et peuvent se manifester sous la forme de tremblements, de maux de tête, de nausées, d’hypertension, etc.

  7. Recours aux mensonges et excuses de toutes sortes
    Il se peut qu’une première tentative de cesser de consommer s’avère insurmontable. Par conséquent, le recours aux mensonges et aux excuses improbables pour justifier une absence à un événement ou demander de l’argent se décuple et les conflits amicaux et familiaux s’additionnent.

  8. Confusion et perte de jugement
    Votre jugement s’altère. Vous perdez confiance en vous-même. Cela vous place parfois dans des situations dangereuses pour vous, mais aussi pour vos proches.

  9. Le déni
    Vous sentez que quelque chose ne va pas, mais vous trouvez toujours des raisons à votre situation et tentez de vous convaincre ainsi que vos proches que tout est normal ou passager.

  10. Éloignement des amis et des proches
    Un comportement confus et des promesses répétées conduisent souvent à la solitude. Lorsque les amis et la famille se questionnent et qu’ils tentent de nous aider, notre refus les attriste ; ils se sentent impuissants et s’éloignent.

Ne sous-estimez pas le risque, parlez-en !

Peu importe le nombre de ces indices qui vous concerne, l’idée est d’en parler et d’ouvrir les yeux dès maintenant sur un éventuel problème plus sérieux. Dans tous les cas, nous pouvons vous aider à surmonter l’obstacle de la dépendance. Appelez-nous. Parlez-nous.

24 heures sur 24 | 418 337-8808 | Sans frais  1 800 550-8808

 

Sources : https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/alcool-drogues-jeu/problemes-lies-a-la-consommation/#c660; http://www.douglas.qc.ca/info/stress; https://www.aide.ulaval.ca/apprentissage-et-reussite/textes-et-outils/stress-et-anxiete-scolaire/trop-de-stress-douze-pistes-de-solutions/

Plus dans cette catégorie : « La dépendance, c’est génétique?

Besoin d'aide avec votre dépendance ou celle d'un proche? Contactez-nous

Vous avez été traité chez nous?

Vous êtes dépendant, alcoolique, toxicomane? Vous avez été traité à la Villa St-Léonard?

Partagez votre témoignage avec nous. Votre expérience peut aider d'autres gens. 

Laissez-nous votre témoignage

Ces articles vous plaisent ou pourraient aider quelqu'un?

Partagez

Suivez-nous

  • Si vous souffrez de dépendance

    N'hésitez pas à nous appeler
    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808
  • Alcool - Toxicomanie - Drogues - Médicaments

    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808
  • Nos intervenants sont à votre écoute 24h sur 24 tous les jours de la semaine
    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808

Maison d'aide Villa St-Léonard Traitement des dépendances

  •  1333, Grand-Rang
    Saint-Raymond-de-Portneuf, QC, G3L 4K1
  •   intervenants@villa-st-leonard.org
  •  418-337-8808 (téléphone)
  •  1-800-550-8808 (sans frais)
  •  418-337-8803 (télécopieur)

 Suivez-nous sur Facebook

Facebook Villa St-Léonard

J'ai besoin d'aide

Que ce soit pour nous parler ou planifier un séjour chez nous, nous vous invitons à nous contacter sans plus attendre.

Nos intervenants sont à votre écoute 24h sur 24
Tous les jours de la semaine

  •  418-337-8808  - principal
  •  1-800-550-8808 - sans frais

Notre spécialité

Aide à la récupération

Nous faisons des thérapies fermées 21 jours avec possibilité de 28 jours

Comment s'y rendre

À partir de l’autoroute 40, prenez la sortie pour la route 365 Nord en direction de St-Raymond. Continuez sur la 365 Nord jusqu’au Grand-Rang (au coin rue des Rosiers).

Faites un don maintenant

La Maison d'Aide Villa St-Léonard aide les gens à se libérer de leur dépendance aux drogues, à l'alcool ou aux médicaments. Nul n'est à l'abri de ce genre de problèmes. Ça pourrait être votre fils, fille, père, mère, conjoint ou conjointe et qui sait, peut-être même vous! 

Votre soutien est précieux. Aidez-nous à les aider!