Blogue

blogue header

Blogue - Dépendances et toxicomanie

La Villa St-Léonard 

lundi, 11 juillet 2016 15:12

Le sevrage

Moment éprouvant, mais nécessaire lors d'un séjour en centre de désintoxication, le sevrage est un passage obligé vers une nouvelle vie, plus belle et surtout plus saine, exempte de dépendance.


Voici quelques faits intéressants à savoir sur le sevrage:

  • Il existe des sevrages physiques et des sevrages psychologiques (relatifs aux obsessions de la consommation). Le sevrage dépend de la substance consommée. Par contre, la dépendance à toutes formes de substances exige un sevrage physique.
  • Les sevrages les plus difficiles et les plus dangereux sont les sevrages d'alcool et de médicaments. Ils nécessitent des sevrages plus médicaux. Les médicaments de la famille des benzodiazépines, entre autres, jouent sur le système nerveux et créent beaucoup de dépendance. C'est aussi le cas de l'éthanol, qui est présent dans l'alcool. Ces sevrages peuvent créer des dommages irréversibles au cerveau.

  • Le sevrage et le manque physique de consommation d'alcool provoquent des réactions physiques comme des tremblements, des sueurs froides, de l'agitation et des convulsions. Ces sevrages se doivent d'être surveillés, car ils influent sur le système cardiaque. Si la tension artérielle monte de façon excessive et que le centre n'arrive plus à contrôler le tout sur place, on optera alors pour le transport à l'hôpital.

  • Le manque de marijuana provoque une très grande fatigue et une irritabilité chez la personne dépendante. Par contre, des psychoses toxiques peuvent aussi survenir chez un fumeur dépendant aussi aux prises avec des vulnérabilités au niveau de la santé mentale (des vulnérabilités dans le bagage génétique qui seraient déclenchées par le produit.)

  • Contrairement à un sevrage d'alcool, un sevrage d'héroïne peut se faire sans médication. C'est aussi le cas pour un sevrage de cocaïne.

  • Les gens qui consomment du crack se retrouvent souvent avec d'importants tics nerveux lors du sevrage. Ceux-ci se résorberont par contre assez rapidement.

 

À la Villa St-Léonard, nous priorisons votre bien-être et vous serez bien entourés.
Le personnel connaît bien cette étape difficile par laquelle vous passez et saura vous apporter l'aide appropriée afin de maximiser votre niveau de confort.


Contactez-nous pour en savoir plus

Besoin d'aide avec votre dépendance ou celle d'un proche? Contactez-nous

Vous avez été traité chez nous?

Vous êtes dépendant, alcoolique, toxicomane? Vous avez été traité à la Villa St-Léonard?

Partagez votre témoignage avec nous. Votre expérience peut aider d'autres gens. 

Laissez-nous votre témoignage

Ces articles vous plaisent ou pourraient aider quelqu'un?

Partagez

Suivez-nous

  • Si vous souffrez de dépendance

    N'hésitez pas à nous appeler
    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808
  • Alcool - Toxicomanie - Drogues - Médicaments

    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808
  • Nos intervenants sont à votre écoute 24h sur 24 tous les jours de la semaine
    Portneuf 418-337-8808 Sans-frais 1-800-550-8808

Maison d'aide Villa St-Léonard Traitement des dépendances

  •  1333, Grand-Rang
    Saint-Raymond-de-Portneuf, QC, G3L 4K1
  •   intervenants@villa-st-leonard.org
  •  418-337-8803 (télécopieur)

 Suivez-nous sur Facebook

Facebook Villa St-Léonard

J'ai besoin d'aide

Que ce soit pour nous parler ou planifier un séjour chez nous, nous vous invitons à nous contacter sans plus attendre.

Nos intervenants sont à votre écoute 24h sur 24
Tous les jours de la semaine

  •  418-337-8808  - principal
  •  1-800-550-8808 - sans frais

Notre spécialité

Aide à la récupération

Nous faisons des thérapies fermées 21 jours avec possibilité de 28 jours

Comment s'y rendre

À partir de l’autoroute 40, prenez la sortie pour la route 365 Nord en direction de St-Raymond. Continuez sur la 365 Nord jusqu’au Grand-Rang (au coin rue des Rosiers).

Faites un don maintenant

La Maison d'Aide Villa St-Léonard aide les gens à se libérer de leur dépendance aux drogues, à l'alcool ou aux médicaments. Nul n'est à l'abri de ce genre de problèmes. Ça pourrait être votre fils, fille, père, mère, conjoint ou conjointe et qui sait, peut-être même vous! 

Votre soutien est précieux. Aidez-nous à les aider!